Téléphone : +41 22 757 67 57Telephone : +41 22 757 67 57Telefon : +41 22 757 67 57 frontdesk@destination-montagne.ch
  • Français
  • English
  • Deutsch

Troisième jour à pied du Rhône à la Maggia

L’édition de 1999 du livre “A pied du Rhône à la Maggia” suggère d’effectuer le périple en 6 jours. Là, j’avais décidé de le faire sur 4 jours. Quoi que l’on décide de faire, l’étape entre Pomatt (Formazza) et Bosco/Gurin ne peut être tellement raccourcie. Le seul moyen de faire plus court serait de monter à la Guriner Furggu, un peu plus basse, et rejoindre la Grossalp où on pourrait passer la nuit… ou descendre en télésiège.

Dans l’édition de 1999 du livre, on insiste fortement sur le nom de Hint Furka pour désigner le col emprunté par la protagoniste. En consultant la carte Siegfried (qui était d’actualité dans les années 50), on s’aperçoit que le col est mentionné comme Hint.-Furka, ce qui correspondrait à Hintere Furka (Hendar Furggu en dialecte, graphie conforme qui a été reprise sur les cartes modernes).
A mentionner également l’hôtel Walser qui est probablement celui où S. Corinna Bille avait passé la nuit. Elle y mentionne la furtive rencontre avec Plinio Martini qui a écrit quelques ouvrages décrivant la vie dans la Valle Maggia (je conseille: Il fondo del sacco). Il est intéressant de noter que Plinio cumulait deux fonctions: maître d’école à Bignasco et hôtelier durant la saison estivale.

Comments are closed.